Douches et lavements

Des études montrent que les douches et lavements rendent les muqueuses rectales et vaginales plus fragiles à l’inflammation et causent parfois des micros lésions. Ceci réduit l’immunité muqueuse et peut augmentrer le risque de transmission du VIH par les relations sexuelles. L’ajout du savon peut assécher la peau et augmenter le risque.

Back to top