Infections transmissibles sexuellement

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) comme la syphilis, la gonorrhée, l’herpès simplex, les virus du papillome humain (verrues génitales ou condylome) et la chlamydia, sont connus comme des facteurs qui augmentent la possibilité de transmission du VIH. Toute plaie ou lésion causée par une ITS constitue une porte ouverte pouvant permettre au VIH de pénétrer dans le système sanguin et d’infecter des cellules.

Back to top