Morpions/Pou du pubis (pthirus inguinalis)

Qu'est-ce que c'est ?

Le morpion est un petit insecte trapu ressemblant à un crabe. Les poux du pubis se nourrissent de sang humain. Ils pondent à la base des poils des œufs appelés « lentes ».

Comment cela se transmet-il ?

Le morpion se transmet principalement par contact sexuel avec une personne infectée, mais aussi par contact direct ou indirect avec des objets contaminés tels que les vêtements, les draps, les articles de toilette, les serviettes. Il se tient dans les poils tels que le pubis, les aisselles, l’anus, la barbe, les sourcils, les cils.

Quels en sont les symptômes ?

Il n’y a parfois aucun symptôme. Dans le cas contraire, on remarque:

  • Des démangeaisons et une irritation de la peau, principalement au niveau pubis;
  • La présence visible à l’oeil nu d’insectes de couleur brun pâle de la taille d’une tête d’épingle dans la région des poils;
  • La présence visible à l’oeil nu d’œufs blanchâtres, de forme ovale, sur les poils;
  • De petites taches bleuâtres dans les zones d'infestation qui correspondent aux morsures.

Quelles sont les complications possibles ?

Les seules complications liées aux morpions sont l’effet du grattage excessif qui peut blesser ou surinfecter la région touchée.

Comment le dépistage se fait-il ?

En général, on peut déduire qu’on a des morpions (poux de pubis) lorsqu’on trouve les insectes adultes ou leurs lentes dans les poils.

En cas de doute, demande l’avis d’un professionnel de la santé.

Quel est le traitement ?

  • Utilisation d'un produit (lotion, crème, shampoing) médicamenteux sur les zones poilues pendant 7 à 10 jours ou selon les instructions.
  • Lavage à l'eau chaude des vêtements et de la literie. (Il est obligatoire de laver le linge de bain, les draps et tout tissu susceptible d'avoir été en contact avec la zone infestée. Pour éviter la persistance des lentes, le linge et en particulier les sous-vêtements doivent être lavés à un minimum de 60°C. L'utilisation de spray textile anti-parasitaire est un moyen complémentaire de désinfestation).
  • Passage de l'aspirateur sur les matelas et les meubles.

Comment faire de la prévention ?

  • Les personnes atteintes doivent éviter, pour la durée du traitement, les rapprochements physiques pour ne pas contaminer leur entourage.
  • Évitez de partager des vêtements, particulièrement des sous-vêtements, et des serviettes.
  • Le condom n’offre aucune protection contre ces parasites.
  • Il est également important d’informer (et encourager les traitements) aux partenaires sexuels.

Quels sont les risques pour les personnes séropositives ?

Aucun risque associé

Notes supplémentaires

Trois (3) semaines après le traitement, une visite de contrôle peut être utile afin de vérifier l’efficacité du traitement et de s’assurer que la personne n'est pas réinfectée.

Back to top