Salive

Le VIH peut se trouver dans la salive, mais en concentration beaucoup plus faible que dans le sperme, le sang, les sécrétions vaginales et le lait maternel.

Par conséquent, l’échange de salive n’est pas associé à un risque de transmission du VIH. Toutefois, il peut y avoir une possibilité de transmission du VIH si la salive contient du sang infecté.

Back to top